Dès le début, dans les années 1990, l’EFT a rapidement intéressé les sportifs, les amateurs comme les professionnels. C’est gratifiant, car les progrès sont visibles, faciles à mesurer et souvent rapides. Rien que sur l’ancien site de Gary Craig, on pouvait nombrer plus de quatre-vingts articles consacrés aux performances de pointe allant du golf, passant par le rugby, le basket, la natation, le marathon, – incluant des succès artistiques, particulièrement dans le domaine de la musique.

Steve Wells, spécialiste de performances de pointe, a consacré, entre autres, un article à un joueur de golf amateur ambitieux. Ce sport se prête de manière presque idéale à l’EFT grâce à son extraordinaire sou- plesse. Les tapotages peuvent même être donnés par téléphone au joueur que se trouve en plein milieu du green, saisi de doutes concernant ce swing ou ce putt en particulier ! Dans ce texte, Steve Wells montre l’importance de la persistance et d’un travail de visualisation méticuleux.

L’engagement (La différence qui fait la différence)

Steve Wells (traduction Bianca von Heiroth)

L’engagement est ce qui différencie l’amateur du professionnel. Des choses viennent naturellement à ceux qui se sont engagés sans partage, les mêmes choses ne viennent pas for- cément à ceux qui sont simplement intéressés.

Si l’on est partagé, il n’est pas facile d’atteindre le but que l’on s’est fixé. Quand on fait con- verger son énergie et sa concentration dans une seule direction, l’objectif que l’on veut at- teindre ne devient pas seulement possible, mais soudain, il se présente comme étant inévitable.

J’ai travaillé avec un très bon joueur de golf amateur qui visait le statut de professionnel. Nous avons étudié les différents aspects de ses gestes sportifs, à commencer par sa fâcheuse propension à ficher son club dans le green. Après avoir traité sa peur de se ridiculiser en public en ratant ses swings, sa confiance en lui s’est beaucoup améliorée.

En règle générale, nous nous réunissions tous les quinze jours pour passer en revue les pro- grès réalisés. Malgré une amélioration régulière, les progrès étaient lents, au point d’être frustrants – jusqu’au moment où nous nous sommes penchés sur la question de son engagement.

Quand je lui demandais à quel point il se sentait engagé pour atteindre son objectif final, devenir joueur professionnel, il rougissait en évitant de rencontrer mon regard. Après une séance pendant laquelle nous nous posions la question pour savoir quelles étaient les conditions à remplir pour qu’il puisse totalement se concentrer sur son but, il découvrit qu’il con- sacrait trop de temps et d’énergie à un travail qu’il détestait et qui l’empêchait de se donner à cent pour cent à son sport. Pour pouvoir entièrement se vouer à l’amélioration de son jeu, il lui fallait renoncer à son emploi.

Dans la pratique cela voulait dire qu’il devait demander un prêt important à son père afin de lui permettre de vivre pendant un an et de participer aux tournois indispensables pour devenir professionnel. C’était pour lui une démarche très difficile et l’on peut imaginer combien il avait peur de sauter le pas.

Nous avons fait pas mal d’EFT sur l’idée de demander cette somme à son père, les sentiments d’être son obligé qui allait en être la conséquence et les angoisses concernant la réaction du père. Pendant ce temps, les résultats sur le terrain étaient tout juste moyens. Il était découragé et se demandait même s’il ne devait pas tout laisser tomber.

Nous travaillions également sur sa peur de « faire le saut ». Comme chez beaucoup de per- sonnes qui mettent la barre très haut, ce jeune homme avait peur du succès aussi bien que de l’échec. Nous avons travaillé ces deux aspects, tout en continuant de traiter la peur de demander de l’argent à son père. Je lui demandais de visualiser d’avoir atteint son objectif - avec lui-même bien présent dans l’image – et nous l’ avons appliqué sur les tensions que cela éveillait en lui. Nous avons fait de même sur les craintes concernant la réaction de son père et sur tous les sentiments d’obligation et de contrainte qui allaient en être les « conséquences inévitables ».

Nous-nous sommes vus trois à quatre semaines plus tard. Il avait alors demandé l’argent à son père qui lui avait volontiers prêté la somme nécessaire. Il était maintenant prêt à s’engager sur la route du succès !

Quelque temps après avoir pris conscience de l’importance de son engagement personnel, le jeune homme faisait d’excellents progrès. Il terminait deuxième dans deux tournois locaux, atteignit un placement parmi les cinq meilleurs dans un tournoi international (où il était à 12 sous par, c’est-à-dire en dessous de la moyenne du parcours), où il avait battu plusieurs joueurs mieux classés que lui (et qui précédemment l’intimidaient énormément) et d’une manière générale atteint des scores jusqu’ici impensables pour lui (par ex. 64, 65, 67, 69).

Non seulement il attendait avec impatience les tournois à venir, importants pour sa future carrière, mais quand il y pensait et qu’il en parlait, il dégageait une sérénité et une confiance difficiles à ébranler. De mon côté, je faisais tout pour jouer les avocats du diable (tout en restant du côté des anges) afin de tester sa confiance, cherchant énergiquement à débusquer de nouveaux aspects sur lesquels appliquer l’EFT. Chaque fois que nous rencontrions un problème, nous le « bombardions » avec la l’EFT, après quoi il rentrait chez lui tapotant tous les jours jusqu’à la disparition de la tension.

Nous envisagions toutes les situations de stress et de pressions imaginables. Je lui demandais de se visualiser dans chacune d’elles et en même temps définir les sensations que cela fait naître dans son corps. Nous tapotions dès qu’un souci montrait le bout du nez. Il y avait de nombreux « soucis » de ce genre, et pendant que nous tapotons nous savions que si ces situations problématiques apparaîtraient, il serait bien préparé pour les gérer.

 

MES CERTIFICATIONS :

 


Hyperconscience :
Praticienne certifiée Accompagnement des personnes atypiques Arboconscience Douarnenez

Coaching Structurel: Praticienne certifiée Envolution Montpellier

Ennéagramme : Praticienne certifiée Envolution Montpellier

EFT: Niveau III en cours de certification AAMET

Reiki : Maître Reiki Usui

PNL : Praticienne certifiée INLPTA